Le Chef de police arrêté pour alcool au volant

Le Chef de police de la ville de Lévis a été arrêté pour conduite avec les facultés affaiblies (alcool au volant) par l’effet de l’alcool avec plus du double de la limite permise.  L’arrestation a été faite  suite à un appel reçu d’un citoyen qui mentionnait qu’il semblait avoir les yeux fermés en plus d’avoir une conduite erratique.  Il a été libéré sous promesse de comparaître qu’il remettra à son avocat.  La mairesse Danielle Roy a refusé de commenter pour le moment les possibilités d’un congédiement.

policier ivre au volantPeine de destitution

Une loi qui ne pardonne pas.  Voilà le titre du journal de Montréal vendredi le 1er octobre. Effectivement, un crime commis par un policier est selon la Loi sur la police un crime de trop.  Un policier reconnu coupable ne peut par la suite exercer ses fonctions.  Pourtant, un juge peut avec l’autorisation du Conseil de la magistrature continuer à siéger malgré une condamnation.  Plusieurs syndicats des policiers ont réclamé au gouvernement l’abolition de la destitution automatique.  Qu’en pensez-vous ? Pour notre part, nous sommes en accord !

Pour consulter Maître Couture avocate à Laval,  avocat en droit criminel

Téléphonez – 514-AVO-CATE

Exprimez-vous !

*

Réserve : Les articles contenus sur ce site ne constituent pas un avis juridique, par conséquent, il est recommandé d’obtenir des conseils juridiques adaptés à chaque cas particulier. Nos articles ne sont que des commentaires et lignes directrices relatives au sujets des articles. Pour de plus amples éclaircissements sur la question, n’hésitez pas à nous contacter.