Pénitencier

Le fraudeur notoire Stéphane Marleau a milité pour le droit des détenus francophones derrière les barreaux afin de pouvoir avoir accès à de la littérature française jusqu’au pénitentier haute sécurité du Québecjournal de Montréal où il réside dans un pénitencier en Ontario.

Il a logé un grief se plaignant d’un traitement inéquitable au pénitencier.  Ce dernier fut accusé de fraude après avoir soutiré près de 300 000 $ à ses victimes.  Il a été condamné à sept ans de pénitencier,  le juge l’avait traité de menteur et manipulateur.

Après avoir contesté son droit à la langue française, il fut transféré dans un pénitencier du Québec à sécurité maximale.

Pour consulter Maître Couture avocate à Laval,  avocat en droit criminel

Téléphonez – 514-AVO-CATE

Commentaires

  1. Sandrine a écrit :

    Je dois que pour un fraudeur et un détenu, l’audacité ne lui manque pas hein. Mais je suis tout à fait d’accord car beaucoup de gens au Canada parfois oublient qu’on vit dans un pays bilingue. Le Canada a deux langues officielles le Français et l’Anglais. On ne doit pas négliger l’un au dépend de l’autre. Je me rappelle en train de recherche un avocat bilingue au Québec et c’était quasiment impossible. j’ai finalement travaillé avec ce firme avocat car ils maitrisent les deux langues parfaitement.

Exprimez-vous !

*

Réserve : Les articles contenus sur ce site ne constituent pas un avis juridique, par conséquent, il est recommandé d’obtenir des conseils juridiques adaptés à chaque cas particulier. Nos articles ne sont que des commentaires et lignes directrices relatives au sujets des articles. Pour de plus amples éclaircissements sur la question, n’hésitez pas à nous contacter.