Meurtre de Normand Racette

Au palais de justice de Joliette, un homme a reçu une peine de 9 ans de pénitencier après avoir été accusé du meurtre de Normand Racette. Une bataille a éclaté après que l’accusé ait tiré un coup de révolver accidentellement sans toucher qui que ce soit.

Racette a reçu plusieurs coups de crosse de revolver à la tête et l’accusé a quitté les lieux en laissant l’homme inconscient dans sa chambre de môtel.

La victime est restée dans un coma pendant quatre mois avant de décéder en juillet 2009 à la suite d’une hémorragie cérébrale.  L’accusé Jean-Pierre Busseau a été au préalable accusé de voies de fait graves,   mais la Couronne a changé l’accusation pour homicide involontaire lors du décès.

 assurer votre défense : meurtre

L’avocat de la défense demandait 8 ans de pénitencier pour son client.   Outre les 9 ans de pénitencier, l’accusé a aussi reconnu sa culpabilité d’avoir produit du cannabis, d’avoir fait un usage négligent d’arme à feu.  Le ministère public décidera s’il portera la cause en appel.  À suivre.

Commentaires

  1. Jean-Marc Robert a écrit :

    Bonjour,

    J’aimerais savoir si Normand Racette décédé en 2009 est né le 16 avril 1951 ou 1952 et si c’est le fils de Roland Racette qui avait un chalet à St-Côme. Il s’agit d’une connaissance de longue date dont je n’ai pas eu de nouvelles depuis plusieurs années. Merci de me répondre.

    Vos articles sont intéressants et éducatifs.

Exprimez-vous !

*

Réserve : Les articles contenus sur ce site ne constituent pas un avis juridique, par conséquent, il est recommandé d’obtenir des conseils juridiques adaptés à chaque cas particulier. Nos articles ne sont que des commentaires et lignes directrices relatives au sujets des articles. Pour de plus amples éclaircissements sur la question, n’hésitez pas à nous contacter.