Guy Turcotte, non criminellement responsable du meurtre de ses enfants

Non criminellement responsable…

Au palais de justice de Saint-Jérôme, le verdict a été rendu dans le procès de Guy Turcotte. Un jury constitué de sept femmes et de quatre hommes en est arrivé à la conclusion que les avocats de la défense avaient fait la démonstration, par prépondérance des probabilités, qu’il ne devait pas être reconnu responsable criminellement du meurtre de ses enfants pour cause de troubles mentaux.

Ces troubles mentaux rendaient Guy Turcotte incapable de juger de la nature et de la qualité de ses gestes ou que ses gestes étaient mauvais.

Retenons que chacun est présumé ne pas être atteint de trouble mental. Il est donc à dire que cette preuve doit être faite par la partie qui l’invoque.

Affaire Turcotte - avocat Laval

Le travail des avocats de la défense

Les avocats de Poupart, Dadour, Touma et Associés ont fait un travail extraordinaire.  Il est parfois difficile de soutenir des thèses et une position controversée. Aux yeux du public, cela paraît inconcevable de défendre une personne accusée d’un crime aussi horrible. Cela implique de se battre contre des idées reçues et faire l’objet de critiques. Ici, le travail a été fait de façon remarquable.

Le Québec attentif

Au Québec, cette histoire entendue au palais de justice de Saint-Jérôme a créé des déchirements moraux importants. Les faits que nous connaissons publiquement étaient bruts et extrêmement difficiles à recevoir. Il est humain de se questionner sur l’aspect moral d’un verdict. Au Canada, nous avons choisi de nous doter d’un système de justice criminel qui est juste et équitable. Ces deux mots sont lourds de sens et impliquent une ouverture d’esprit digne de notre époque.

Le drame a eu et continuera d’avoir un impact humain considérable sur les familles. La mère des victimes l’a d’ailleurs si bien exprimé lorsque le verdict est tombé en déclarant aux médias que « les deux familles ont des plaies à guérir ».

Malgré le drame, il faut continuer à vivre. Nous savons tous que rien ne ramènera les pauvres et innocentes victimes. Ceci est probablement le facteur le plus difficile à supporter dans toute cette histoire.

Il est humain de penser que lorsqu’il y a une victime, il y a nécessairement un coupable. Rien n’est aussi simple. En l’espèce, personne n’est coupable. Il n’y a que la fatalité et il faut l’accepter comme elle est. Justice a suivi sont cours et a évité que nous condamnions potentiellement une autre victime dans cette affaire, c’est-à-dire Guy Turcotte.

Le travail du jury et la défense de non-responsabilité pour troubles mentaux

La preuve qui a été étudiée par le jury du palais de justice de Saint-Jérôme comportait essentiellement les témoignages de personnes de l’entourage de Guy Turcotte, ainsi que des témoins experts pour déterminer de son état psychiatrique et médical.

Lors du procès, il a été mis en preuve au palais de justice de Saint-Jérôme que Guy Turcotte était un père attentif qui aimait ses enfants. Jamais son entourage n’a été témoin d’un comportement les amenant à craindre pour la sécurité de ses enfants.

D’une autre perspective, certains témoins experts ont témoigné à l’effet que dans sa détresse et son raptus suicidaire, Guy Turcotte souffrait de distorsion cognitive lorsqu’il a tué ses enfants. Ainsi, il n’avait pas la capacité d’apprécier la nature et les conséquences de ses gestes au moment précis où il les posait.

Il faut maintenant accepter que justice a été rendue. Le jury est le seul juge des faits et correctement guidé par l’intermédiaire des directives du juge Marc David en droit, il a rendu un jugement juste et équitable. Nous n’avons pas à discuter du contenu du délibéré. Non seulement parce qu’il fait l’objet d’un secret absolu, mais surtout parce que c’est totalement inutile. L’important, c’est qu’il ait été juste et impartial.

Cabinet d’avocats Laval

Articles dans un sujet connexe:

 

Commentaires

  1. Danielle Lacasse a écrit :

    Je comprends très bien le principe comme vous dites si bien que justice a été faite. Ce qui me laisse toutefois perplexe c’est le message envoyé à une société qui n’avait d’avance pas beaucoup de respect pour ses enfants. En cas de conflits futurs,grande sera la tentation que le même drame se reproduise dans une autre famille en processus de divorce. Et comme dans le dossier présens on décrira le parent exemplaire qu’il ou qu’elle était avant de perdre la tête….et d’autres petits anges auront payé le prix de la folie d’un de leur parent. Je souhaite ardemment que cela ne se reproduise plus jamais,mais je reste inquiète. Je me rappelle au moment des évènements de cette tueries, être chez ma fille et mon gendre avecmes deux petites-filles de 1 et 3 ans à l’époque et leur avoir dit le plus sérieusement du monde..si un jour la guerre prenait entre vous deux ne vous avisez jamais à toucher un seul cheveux de ces enfants,car croyez-moi je vous donnerais jamais la chance de même vous rendre à un procès…c’est à moi que vous aurez affaire et moi à la justice.Je termine en vous disant que j’ai la chance d’avoir une excellente relation avec ma fille et mon gendre et elle n’a pas changé depuis.Ils sont des parents aimants pour mes petites-filles et ils savent que si un jour ça ne tournait pas rond dans leur tête , il y des moyens de trouver de l’aide. Voilà c’est le coeur d’une Mamie qui vous a écrit, mais aussi celui d’une mère et une belle-mère qui reste à l’écoute del’humeur de tous ce beau monde….Merci , je comprends très bien l’incompréhensible de cette situation,mais très difficile pour moi de l’accepter.

    • Votre commentaire est très apprécié d’autant plus qu’il est vrai ! Bonne continuation et Merci d’avoir pris le temps d’écrire. Salutations

      • J’aimerais ajouter que tous ces gens qui se soucient tant du sort des enfants devraient le montrer en s’impliquant au niveau de la prevention plutot que de taper sur la tete de Guy Turcotte (je ne vise pas mme Lacasse necessairement).

        Cet acharnement contre le verdict de Turcotte ressemble plus a de la vengeance qu’a quoi que ce soit de constructif.

        MERCI a maitre Couture de defendre le resultat de ce proces. Ca fait du bien!

        • Johanne a écrit :

          Est-ce que tu peux me dire comment tu peux accepter un tel résultat!!!!Peu importe, Doctor ou non, trouble mentale ou non!!!On n’a pas le droit de tuer des gens innocents par peine d’amour ou peu importe la raison…encore pire si on est une professionnelle de la santé…on devrait être capable de connaître les symptômes…ça veut dire qu’on donne à n’importe de qui des diplômes en santé…c’est fou! Je suis honte de vive à Québec!!!

          • Danielle a écrit :

            Je suis entièrement en accord. Jamais les enfants doivent payer de leur vie pour la séparation des les parents. Il n’est pas le premier et ne sera le dernier. Les enfants se fient aux parents pour les protéger et non les tuer. Dire qu’il avait des troubles mentaux est inacceptable. Il y a des prisons où des femmes ont une sentence à vie pour le meurtre de leur mari parce qu’elles ont victime d’agression physique et mentale durant plusieurs années. Parce qu’elles l’admettent? j’aimerais que l’on m’explique. Pour moi cet homme devrait être condamné à vie… point.

        • If,
          Il y a pourtant un aspect préventif dans la préoccupation qu’on a concernant Turcotte.
          En tant que société on repousse toujours les limites un peu plus loin, comme si tout se justifiait. Tous les criminels ont des problèmes émotionnels, donc ils ne sont pas responsables ?
          ***Ma peur est que plus de gens se permettent de tuer leurs enfants parce que les consciences sont de plus en plus élastiques et la justice de plus en plus laxiste***

    • Johanne a écrit :

      Qu’est-ce que nous comme publique peuvent faire pour que ses enfants aillent justice et que cela n’arrivera plus..`.Ça n’a pas de bon sens…trouble mentale n’est pas une passe droite pour meurtre…câline! Je ne comprends pas ses jurés ni la justice…au secours!!! On est vraiement une société élèvée dans la ouate!!!

  2. Bravo pour votre analyse, je partage votre opinion quant au verdict dans l’affaire Turcotte. La défense a bien fait son travail dans ce dossier, c’est-à-dire défendre l’indéfendable, comme l’a si bien dit la criminaliste Debora De Thomasis lors d’un échange ce matin à la tombée du verdict.

  3. Denys Rivard a écrit :

    Va-on-en appel avec un dossier pareil où le verdict et la cause a été bien tenue pour ne pas allez en appel le verdict est-il assez clair?

  4. Eric Tremblay a écrit :

    J’écrivais a une amie ceci…….. Attention attention les filles ,ces sur que ces deux enfants étaient tout a fait adorable , mais pour ceux qui on suivi le procès comprendront que nous avons pas le besoin de le juger en plus car son histoire familiale prouvent sur plusieurs photo qu’il était sans doutes selon moi,une belle fibre paternel avant ce drame. Chaque soir maintenant, il doit revoir ces enfant qui aimaient (sans aucun doute) et purger pour le reste de sa vie la souffrance qu’il a infliger a ces petits rayon de soleil. Alors, soittons lui plutôt une longue vie avec de courte nuits pour qu’il lui arrive surement dans une autre vie selon moi ,a ce pardonner ce geste affreux et si dramatique ….

  5. Annie a écrit :

    Félicitation pour cette analyse très humaine. Je crois que la réaction actuelle, celle du grand public, est teintée de colère…mais surtout d’incompréhension. Doit-on blâmer les membres du jury, le juge, l’avocate de la couronne ??? Ou simplement se dire que le processus suivi était équitable et qu’il ne faut pas oublier que c’est une décision unanime qui a été rendue !!

  6. Bouliane andree a écrit :

    Olivier Turcotte, 5 ans, 27 coups de couteau. Anne-Sophie Turcotte, 3 ans, 19 coups de couteau. Guy Turcotte, 1 verre de lave vitre 1 claque dans le dos, no stress le gros, t’es libre !Faites circuler cette rose en souvenirs d’Olivier 5 ans et Anne-Sophie 3 ans ♥♥♥♥
    _____/)___/)______./¯ » » »/’)
    ¯¯¯¯¯¯¯¯¯)¯¯)¯¯¯’_„„„„
    Il n’y pas eu de justice pour eux !!!!

    • C’est tellement malheureux. Merci pour cette pensée ! Salutations

    • Une rose également pour leur maman Isabelle.C’est à elle que je pense le plus depuis hier, la troisième victime de Turcotte. Bien que je crois qu’il a eu un moment de folie  »passagère »il ne fait aucun doute dans mon esprit que c’est la rage envers elle et Martin qui a tout déclenché.Comme l’avocate de la Couronne l’a affirmé, je crois qu’il a suivi son plan, se rappelant par bribes certains faits, oubliant la chronologie des évènements, qui à mon avis aurait pu établir sa culpabilité. Je souhaite du plus profond de mon coeur qu’Isabelle soit heureuse malgré le fait que ses petits trésors ne sont plus près d’elle physiquement. Je ne sais pas comment communiquer avec elle, mais j’espère que quelqu’un lui fera suivre ce message ou qu’elle le lira elle-même. Isabelle, ne va pas rejoindre tes enfants, car là, il aura gagné sur toute la ligne. Vis chaque instant entourée des gens que tu aimes et qui t’aiment. J’ai suivi beaucoup ce procès pas par voyeurisme mais plutôt comme une maman qui aime plus que tout son enfant, et qui, même s’il est aujourd’hui un adulte, craint qu’il lui arrive quelque chose de malheureux. Isabelle, trouve le courage de te battre contre la laideur d’âme de cet homme. En terminant, tu as dit lors d’une entrevue que tu n’avais pas eu de signes de tes enfants depuis leur départ et que tu espérais qu’ils aillent bien et qu’ils soient HEUREUX en t’attendant. Ta douleur t’a peut-être empêchée de les voir mais ils t’en ont envoyé chacun un pendant l’attente du verdict(lu ou entendu la fin de semaine dernière). Les voici : la barrette que tu as trouvé (Anne-Sophie) et le petit caillou (Olivier), ils sont venus te dire en un clin d’oeil ma belle  »Maman on est là avec toi »

    • Carolyne Cote a écrit :

      effectivement aucune justice pour ces petits tresors ! Eux ne peuvent plus vivrent , se coller sur leur maman et avoir une belle vie. Je pense que nous aimons trouver des raisons pour l impardonable non crimilement responsable facile non ?

  7. natacha lord a écrit :

    je comprend et respecte les avocats et le jury ainsi que le juge qui ont travaillé sur ce dossier tous on fait un travaille remarquable ,par contre je me rend compte que plus tes actes sont répréhensible alors plus facilement tu t en sort ! le commun des mortel espérait une lourde peine et probablement avec raison….quand je vois des choses comme sa j ai peur je me dit : et s’il venait l’idée a mon ex de faire la même chose a nos enfants ils n’aurait qu’a plaider lui aussi l’alliénation temporaire … je ne souhaite de malheur a ce monsieur turcotte par contre je lui souhaite d’être entouré de tant de bonheur que sa lui éclatera le coeur ….merci bonne continuité natacha

  8. Depuis quand demande-t-on à de simples individus de se substituer à des professionnels pour émettre un diagnostic médical?

    Je considère que les membres du jury n’avaient pas l’habileté nécessaire pour rendre une pareille décision. Il est totalement illogique que Guy Turcotte retourne dans une institution psychiatrique alors qu’une équipe médicale en était déjà venue à la conclusion que sa place n’était plus en leurs murs. L’évaluation médicale a déjà été faite…

    Je considère qu’en pareille situation, il aurait mieux valu que le jury soit constitué d’experts en le domaine.

    La population est outrée, et avec raison, car si l’accusé avait été un illustre inconnu, jamais ce procès n’aurait duré si longtemps, jamais l’accusé n’aurait-il pu se payer une telle batterie d’avocats pour finalement s’en sortir si facilement. Parce que c’est bien ce message que l’on envoie à la société. Qu’on le veuille ou non, c’est deux poids deux mesures selon la notoriété dont jouit l’accusé…

    Et je ne parle même pas de la jurisprudence et des répercussions… Dans les prochains jours, une équipe d’experts se penchera à nouveau sur la dangerosité de la «victime»… Qui se penchera sur la dangerosité d’un tel verdict sur la société?

    Franchement découragée,

    Meg

    • Il est vrai que se défendre d’une accusation criminelle telle que le meurtre au 1er degré coûte très cher et prend énormément de préparation. Cela dit, il avait les moyens de le faire et a réussi a convaincre le jury. Avec les mêmes moyens et les mêmes avocats le verdict aurait quand même pu être 1er degré. Il y a aussi de très bon avocat a l’aide juridique notamment Me Poupart un de leur frère.

  9. Michel5109 a écrit :

    Encore une fois le cash aura eu raison de la justice. Si ce « wise guy » avait été un monsieur tout le monde, avec des revenus moyens, Je suis certain qu’il serait en route pour Port Cartier à l’heure qu’il est. Vous n’avez qu’a passer une journée dans un palais de justice du Québec et ça saute aux yeux. Tous ceux vêtus de complets Armani, Boss, Gucci sortent tous par la grande porte avec le sourire. Ceux vêtus de la collection Zellers sortent par la porte arrière en direction des Club Med Bordeaux Beach, Macaza, ou Ste-Anne des plaines etc. etc. Lâchez moi avec vos belles histoires de flattage entre juriste. Turcotte avait les moyens de se payer un top-gun vs les nobody de St_Jérôme. J’aurais aimé Me Domingue à la poursuite! En tant que cardiologue, il savait comment faire pour ne pas les faire souffrir, où porter un seul coup fatal. Mais non ça n’aurait pas marché dans sa thèse de folie passagère. Il préféra plutot les coups multiples (plus de souffrance pour les enfants) mais beaucoup plus plausible pour son plaidoyé. Du lave-glace… faites moi rire, j’ai vu des hommes boire du polis à chaussures et ils n’ont pas tués personne pour autant. Ce gars là va gagner un Oscar pour son scénario et sa mise en scène. Je suis séparé et père de 3 enfants et de voir comment justice à été rendue ÇA ME LÈVE LE COEUR… S.V.P. Il y a surement un ou des membres du jury qui ont voulus que ça se termine et qui ont changé leurs décisions. A ceux là je leurs souhaite de passer de belles nuits sans penser aux enfants décédés dans cette histoire qui ne tient pas debout.

  10. Francois Gareau a écrit :

    C’est tristement prétentieux d’affirmer que justice a été rendue.

    Qui peut affirmer que justice a été rendue!

    Me Poupart a été grandement supérieur aux avocates de la couronne. Les experts de la défense beaucoup plus solide. Les instructions du juges…je m’abstiendrai pour cette partie.

    Conclusion, Me Poupart a eu le dessus sur la couronne et le jury a été convaincu après trois mois de procès et surtout 4 jours de plaidoirie intense.

    Dites que la défense a gagnée, je serai d’accord, mais que justice a été rendue…

    S’il y a appel et que dans un second procès le verdict est différent, écrirez-vous que la justice à été bafouée?!

    Je comprends que c’est votre métier, que vous le défendez et que vous êtes fière de pouvoir partager vos connaissances, mais outre la théorie il faut tout de même regarder la réalité en face.

    En terminant, je me demande combien des membres du jury dans les prochains jours, prochaines semaines, prochains mois vont se demander, « mais qu’est-ce qu’on a fait?! »

    Merci,

    Francois

    • Il ne faut pas oublier que ceux qui avait le dernier mot étaient les jures …ils avaient des options. Ce n’est pas que question théorique mais pratique. Tout le monde a fait son travail. Justice a été rendue en ce que la preuve a été entendue au complet et que des gens ont pris le temps de lanalyser ! Le résultat est unanime

  11. Alain a écrit :

    Est-ce etonnant de voir un avocat en defendre d autres… Apres tout les avocats payes pour etre menteurs et crosseurs doivent se soutenir entre eux…
    Peu importe les justifications que vous apportez, le resultat reste que deux innocentes victimes sans chance de se defendre sont mortes alors que l animal qui a pose ce crime sera libre comme l
    Air tot ou tard grace au travail de ses avocats sans aucun scrupule…
    Cet homme qui s appelle guy turcotte merite d etre enfemre dans une prison ou au moins un hopital psychiatrique pour le restr de ses joirs.

    • Cela prend beaucoup de courage pour faire un tel commentaire sur le site dune avocate de défense. Il ne faut tout de même pas sen tenir a des critiques trop simplistes bien que je respecte votre perception qui vous appartient.

      • Alain a écrit :

        Chere Me, vous pouvez considerer que les avocats de turcotte ont bien fait la job pour laquelle ils ont ete payes sans plus ni moins mais de grace ne venez pas nous dire que la justice a ete rendue.
        La presomption d innocence est un element tres important de notre systeme de justice mais turcotte a reconnu avoir tue ses enfants… Quel genre de message est la societe est suppose avoir avec ce jugement? C est correct pour n importe quel homme d aller tuer ses enfants a coup de quarante coups de couteau parce que son ego ne lui a pas permis d accepeter que sa femme l ait laisse?!

  12. Cet événement est vraiment triste! Notre système légal est fait pour punir seulement les coupable qui agissent avec préméditation. Ce jugement est dangereux parceque n’importe quel meurtrier peut affirmer qu’il a perdu la boule !

  13. Dominique Doré a écrit :

    Je vous pose la question suivante sur votre réaction, et si c’était seulement une très bonne performance d’un sombre individu qui a seulement trouvé le meilleur moyen de faire souffrir le plus possible la personne qui l’avait trahi ? Si c’était le cas, pour s’en sortir il se doit maintenant de jouer à la victime, pauvre petit on se reconnait dans son histoire très cliché du pauvre mari trahi. Il va par la suite convaincre une couple de psychiatres d’avoir eu un choc assez important pour l’absoudre de toute responsabilité.

    Seulement moi je n’achète pas, je trouve plus plausible le portrait d’un professionnel avec des trait de caractères narcissiques qui n’avait aucune empathie pour ses enfants et qui n’a trouvé en eux qu’un moyen de venger son orgeuil démesuré qui a été blessé au plus haut point par son ex-conjointe. Je crois que c’est un geste prémédité d’une personne qui n’a jamais accepté aucun échec,qui voyait en sa famille une extension de lui-même, qui ne pouvait être que parfaite et qui devait maintenant disparaitre et ne laisser aucune trace. Je crois que la performance qu’il livre est la conséquence d’un raisonnement lui permettant de s’en tirer avec la sentence la plus clémente ainsi qu’une acceptation sociale maximale. On a affaire à un individu qui possède une intelligence plus élevée que la normale et qui est en situation de se voir privé de liberté pendant un bon moment, c’est une motivation assez importante pour justifier une telle charade de pleurs et de jeu d’acteur de victime de la situation.

    La culpabilité de Guy Turcotte est établie hors de tout doute, c’est donc en fait un criminel, c’est aussi un monstre mais un monstre qui n’est pas vraiment présent en chacun de nous sinon les assassinats d’enfants seraient beaucoup plus fréquents. Guy Turcotte a exploité notre sensibilité commune dans les explications de son crime. J’en vois ici au mieux une rationalisation après le fait qu’il s’est monté dans sa tête pour continuer de vivre après avoir commis un tel geste et au pire une machination d’un narcissique qui se débat pour minimiser l’impact de son geste en évoquant la compassion des autres pour sa situation.

    J’ai peut-être tord mais je crois cette histoire plus plausible que la charade pathétique à laquelle on a droit et que les journalistes et le jury semblent gober sans réserve. Déjà l’avis des psychiatres sur son cas est divisé quant à son état d’esprit. S’il ment là dessus, jusqu’où peut-il aller dans ses mensonges ?

    Les vraies victimes dans ce crime épouvantable se sont les enfants de Guy Turcotte, Olivier et Anne-Sophie, la mère de ses enfants Isabelle Gaston, les grands-parents des enfants, leurs amis bref tous ceux qui ont vu leur vies bouleversée par son crime. Ils ne méritent pas qu’on traite leur bourreau en victime. On minimise son crime en insinuant que ça pourrait arriver à n’importe qui. Les crimes de ce genre se doivent d’être dénoncés comme étant horrible et inconcevable car sinon on rend acceptable l’inacceptable.

    • Merci de partager votre point de vue mais la crédibilité a été évaluée par le jury et celui-ci a rendu un verdict unanime. Si la version leur aurait paru invraisemblable … Ils s’en aurait aperçu (7 jours de témoignage)

      • Michel5109 a écrit :

        Arretez moi ça votre verdict UNANIME! Mettez 3 êtres humains ensemble dans une pièce et apres 30 minutes la chicane est prise. Nous savons tous que dans ces délibérations, ce sont les caractères forts qui parviennent à convaincre les moutons…Lorsqu’il est allé sur internet, il savait très bien que les enquêteurs fouilleraient l’historique de ses navigations sur le web. Alors ils les à emmenés en balade, et ils ont vus ce que lui voulait qu’ils voient… Me Couture vous me semblez ne pas dire le fond de vos pensées. Le « politically correct » ça marche pas longtemps. « Nice guy finish last » La demoiselle de la couronne n’a tout simplement pas été assez « Bitch » Elle n’à pas su intimider les jurés. Si j’avais à retenir les services d’un juriste. C’est un lion affamé que j’engagerais! Pas une belle petite chatte pomponnée, dégriffée, qui prône le « politically correct »…
        P.S. Dominique Doré je suis 100% d’accord avec vous.Oubliez pas que ce gars là detient un Doctorat en Médecine + spécialité en cardiologie. C’est plus d’études que tout le monde présent à ce proces réunis ensemble.

      • Sérum de vérité a écrit :

        Quand est-ce que l’être humain va enlever ses oeillères ? Regardez autour de vous… il faut réagir, sans violence certes, mais avec fermeté. Comment peut-on remettre en liberté une personne qui a tué ses propres enfants ? Cela n’a aucun sens. Cessez de vous prendre pour des dieux « ma foi » ! Mais que ce passe-t-il dans la tête des gens ? Que faites-vous des victimes, ah oui, elles sont mortes, alors il n’y a plus rien à faire de toute façon !

        Pourtant, je fais partie de ceux qui sans preuves, ne condamnerais jamais, mais dans le cas de Turcotte, voyons… désolée, mais je n’embarque pas. Comment peut-on accepter un tel verdict, parce que les « 7 » jury étaient unanime !!! L’honorable juge et les avocats ont fait un travail remarquable… BRAVO, vous méritez chacun d’entre vous une médaille !

        Dans une région d’Afrique, des prêteurs d’argent violent des « bébés » lorsque les parents n’ont pas remboursé leurs dettes. Dans tous les pays, il y a des prêtes pédophiles, des violeurs et tueurs d’enfants, des massacres, des barbaries, etc… et, plusieurs de ces tueurs ont eu droit à la liberté. Que pensez-vous de ça hein ? Pardonnez-leur, car ils ne savent ce qu’ils font, pfff !

        Il faut que ces massacres cessent. Je refuse de vivre dans une société où les tueurs sont mis en liberté pour causes de troubles mentaux au moment de leur crime. Turcotte a massacré ses enfants et il sera peut-être en liberté… mais quel film d’horreur ! Arrêtons cette violence perpétuelle et que justice soit faite, sans violence, mais « justement » !

        À tous ceux qui trouvent que justice a été rendue pour Turcotte, « LE TUEUR DE SES ENFANTS », oui oui il faut appeler les mots par les mots: VOUS ÊTES UNE GANG DE PEUREUX », voilà !

        Si ce cirque continu encore, c’est moi qui deviendrai folle… cela aura un avantage, car je serai peut-être reconnue non-responsable pour cause de troubles mentaux si je venais qu’à tuer à un moment de détresse !

    • Monique St-Arnault a écrit :

      Commentaire très sensé,je suis tout a fait d’accord avec vous.
      Le fait que  »cette chose »démoniaque pourrait un jour être en liberté me donne la chair de poule!!!

  14. Merci collègue pour votre commentaire 🙂

  15. Michel Gravelle a écrit :

    Incroyable d’entendre des gens instruits se donner bonne consiences car selon moi ce jugement est un des pires de l’histoire de la justice au Canada.

    Le jury numéro 5 avait raison de croire que Turcotte était un être diabolique avec une vengance de fou furieux.

    Et si Turcotte récidive lors de sa prochaine crise de jalousie diabolique vous les fameux jurés et avocats de la défense j’èspère que vous aurez des remords et un sentiment de culpabilités jusqu’à la fin de vos jours car un assassin d’enfants a été libérer hier.

  16. Quand je vois les réactions du public face à un tel jugement, je ne peux faire autrement que penser à Me Paul Lombart, un des avocats de Christian Ranucci (la célèbre cause en France qui m’a poussé à étudier le droit). Après la cause de Ranucci où il avait été sérieusement malmené par l’opinion publique, il avait songé quitter la pratique. J’ai une pensée pour les victimes et pour la mère mais aussi pour Me Poupart et les jurés qui devront faire face à la grogne populaire.

    Me Poupart a fait un travail remarquable et les jurés ont fait preuve d’impartialité, en se basant sur la preuve présentée. Qu’on soit d’accord ou non avec la décision, justice a été rendue et le travail a été bien fait.

    • Michel5109 a écrit :

      Me Poupart aura des dizaine$ et de$ dizaine$ de millier$ de dollar$, en plus d’une publicitée énorme, et d’un « exposure » hors du commun qui vont surement l’aider à se réconcillier avec sa profession et faire face à la grogne populaire. Il n’était pas sur un mandat d’aide juridique… Demander lui de vous défendre aujourd’hui et vous verrez comment ses tarifs ont escaladés de façon vertigineuse. $$$$$$$

      • Me Poupart (2) n’avaient pas besoin de publicité

        • Michel5109 a écrit :

          Objection Me Couture! Même Léo René Maranda,ainsi que feu Sydney Leithman, feu Frank Shouffy ont toujours recherché les KODAKS. Savez vous combien un battage médiatique de la sorte peut coûter. Tous les médias (journaux,radio,télé,web) ne parlent que de cette cause. On parle de quelques millions de dollars en publicité gratuite! Maintenant plus que jamais, seul les plus fortunés pourront désormais se payer ses services… Exactement ce que je disais ( 6 juillet 2011 en 8 h 12 min)

          • Il est certain qu’un procès médiatisé apporte une certaine notoriété mais rare sont ceux qui le recherche. Je ne crois pas que cela apporte une clientèle supplémentaire. Les client(Es) existant(Es) sont heureux de pouvoir voir leurs avocats à la télé. D’ailleurs, Me Poupart (2) ont refusé de faire une entrevue.

    • Sérum de vérité a écrit :

      Réponse à Natalie:

      Je vous sites: « Me Poupart a fait un travail remarquable et les jurés ont fait preuve d’impartialité, en se basant sur la preuve présentée ». Je n’en reviens pas, vous dites qu’ils se sont basés sur la « preuve »… réveillez-vous quelqu’un… la seule « preuve absolue » est que Turcotte à bel et bien tué ses enfants.

      Je suis découragée de la façon dont des milliers de personnes « élève » le juge et les jury dans cette cause. Mais que se passe-t-il avec les « humains » !

  17. Lise Thériault a écrit :

    Si le droit dérive au point de libérer un homme qui a poignardé sauvagement ses enfants, c’est qu’il a perdu toute sa raison d’être.

    Je n’ai absolument aucune pitié pour cet homme. Je ne met pas en doute qu’il avait des problèmes mentaux au moment de commettre cette horreur. Quelle personne saine d’esprit poignarderait ses enfants à froid ? Mais s’il était malade, il avait la responsabilité de se faire soigner, d’autant plus qu’il disposait pour cela de bien plus de ressources que la plupart des individus.

    Quand je lis ce genre de commentaires indulgents, je me demande si leur auteur laisserait ses enfants jouer dehors s’il avait un tel individu comme voisin.

  18. Au Québec, les femmes peuvent mentir sous serment en toute impunité et bénéficier de la complicité de la magistrature pour couvrir leurs méfaits.
    http://j.mp/evX2IN

    Au Québec, les femmes peuvent tromper leur conjoint et expédier ce dernier en prison afin de mieux dissimuler leur méfait.
    http://j.mp/hsTTgs
    Alors, n’importe quel homme avisé de l’état des lieux à qui l’on fait miroiter la possibilité d’une saga judiciaire au cours de laquelle il a l’assurance d’être privé de l’accès à ses enfants, de l’accès et la jouissance de ses biens, au cours de laquelle il est assuré d’engloutir des sommes astronomiques en honoraires professionnels indécents en vaine quête de justice et en être réduit au terme de l’exercice en un état de servitude économique peut assurément perdre la raison et en venir à poser des actes insensés car la machine judiciaire d’une corruption sans nom lui inflige une violence institutionnelle sans aucun droit de recours.

    Si les juges fripons qui siègent à la basse-cour du Qc avaient l’initiative d’effectuer leur travail conformément à leur serment d’office, quantité de ces drames humains disparaîtraient des fils de presse. En pareil cas, le Québec ne figurerait pas non plus parmi les champions toutes catégories confondues du suicide masculin et ce de par le vaste monde, un trophée que bien peu de nations sont disposées à nous disputer !

  19. Tant que la justice au Québec sera rendue sous l’influence d’une idéologie déviante, le fémisexisme d’État, les drames tels que celui du Dr. Turcotte seront inévitables. L’histoire de l’Allemagne Nazi nous enseigne qu’un système de justice assujettie à une idéologie perverse pave la voie vers un régime tyrannique. C’est malheureusement le constat que doivent faire des milliers de pères de famille traduits devant des petits juges crapuleux de la basse-cour du Qc sur la base d’une simple allégation, sans preuve ni témoin, et qui seront par la suite condamnés pour éviter les poursuites en responsabilité civile qui découleraient d’une justice administrée avec rigueur.

    Êtes vous d’œuvrer dans un tel domaine où dominent le mensonge et la tromperie ?

  20. Louis-Marie Gaulin a écrit :

    Il y a un point que je ne comprends pas dans ce verdict. Comment le verdict de non-responsabilité pour troubles mentaux est-il compatible avec le fait que le Dr Turcotte ait pu relater lucidement les détails de ce qui s’est passé? Je connais une personne qui s’est retrouvée dans la même situation, mais pour tentative de meurtre. Elle a été déclarée non-responsable pour troubles mentaux mais, dans son cas, il a été démontré qu’elle avait souffert d’hallucinations visuelles et auditives lors des faits. Cette personne était donc clairement non lucide et responsable lors de la tentative de meurtre. Mais dans le cas du Dr Turcotte, on a plutôt la perception d’un moment indéniable de folie passagère, mais d’une folie quand même lucide et responsable. Pouvez-vous m’éclairer sur cette question SVP?

    • Je ne suis pas experte en santé mentale mais celui-ci souffrait d’une dépression majeure et grande détresse avec trouble de l’adaptation. Chaque cas est différent. Guy Turcotte malgré tout aura besoin d’un suivi psychologique. Il a quand même subi lui aussi son procès pendant 3 mois et commis l’irréparable. Il souffrira jusqu’à la fin de ses jours. Il l’a lui même dit : « un père ne peut pas faire mal à ses enfants » Il est peut-être non responsable mais il souffre au 1er degré.

      • Lise Thériault a écrit :

        « Il a quand même subi lui aussi son procès pendant 3 mois. »

        Pauvre petit, on va pleurer !

        D’autre part, il n’a jamais été question de dépression majeure et de grande détresse, mais plutôt de trouble d’adaptation avec anxiété et humeur dépressive. Tout le monde souffre de trouble d’adaptation avec anxiété et humeur dépressive après un divorce, un deuil, une perte d’emploi, etc. C’est moins grave qu’une dépression. Je comprends que vous prêchiez pour votre église, mais de grâce, ne désinformez pas vos lecteurs !

        Je serais très étonnée que cet individu ait des remords. Les gens narcissiques n’ont jamais de remords.

        • Votre réflexion ne reflète pas la preuve présentée au Procès.

          • Lise Thériault a écrit :

            Pourquoi mettez-vous un P majuscule à procès ? La justice ne mérite plus de lettre majuscule.

            Le diagnostic des témoins experts ont été rendus publics. Vous trouverez leur définition dans le DSMIV.

        • Vous avez l’air de bien le connaître. Vous avez eu de la chance de pouvoir assister au procès (les places étaient très limitées) Salutations

          • Lise Thériault a écrit :

            Contrairement aux jurés, j’ai eu la chance de lire les lettres qu’il a écrit à la mère des victimes après sa boucherie. Les jurés ont dû tomber de haut lorsqu’ils ont eu la chance de les lire après le procès.

            J’ai aussi connu suffisamment de gens narcissiques pour savoir à quel point ils sont manipulateurs. Le regret est un concept qui leur est étranger. Lorsqu’ils commettent un acte répréhensible, c’est toujours de la faute de leur mère, de leur grand frère ou même du chien du voisin. Cet individu pense qu’il est une victime et la comédie justice vient de lui donner raison. C’est un net recul dans la responsabilisation des individus.

            Les seules raisons pour lesquelles cet individu n’a pas été condamné, contrairement aux autres meurtriers, c’est parce qu’il a pu se payer l’un des meilleurs avocats et que la justice n’est pas prête à accepter qu’il n’y ait pas que les hommes tatoués vivant dans un quartier défavorisé qui puisse assassiner leurs enfants.

      • Faux. Le psychiatre de Guy Turcotte à Pinel n’a jamais dit que ce dernier faisait une dépression majeure. Il a témoigné à l’effet qu’il souffrait de trouble d’adaptation avec anxiété et humeur dépressive.

        C’est le système juridique qui est malade et le jury en place est loin de représenter les valeurs de la société québécoise comme le prouve le tollé général. Ce jury ne disposait pas de toute l’information qui l’aurait servi à rendre un verdict juste. Qui plus est le juge a émis des recommandations inappropriées et ses commentaires lors du verdict allaient dans le même sens…

        J’ose espérer qu’il y aura appel. Le fait qu’il soit coupable mérite tout de même un certain nombre d’années de prison. Ça sent la manipulation à plein nez son histoire! Je n’ai d’ailleurs jamais compris pourquoi on ne lui avait jamais fait passer le détecteur de mensonge.

  21. Une réflexion toute personnelle inspirée du verdict citoyen qui ne laisse personne indifférent…

    http://j.mp/pPHMMQ

  22. @Hermil Lebel

    Vous écrivates:

    « Si les juges fripons qui siègent à la basse-cour du Qc avaient l’initiative d’effectuer leur travail conformément à leur serment d’office, quantité de ces drames humains disparaîtraient des fils de presse. En pareil cas, le Québec ne figurerait pas non plus parmi les champions toutes catégories confondues du suicide masculin et ce de par le vaste monde, un trophée que bien peu de nations sont disposées à nous disputer ! »

    = = =

    Et de un, dites-moi, mon brave, en quoi le serment d’office des zonorables magistrats aurait-il été si souvent enfreint?

    Et de deux, la « Basse Cour, dans le vocabulaire de fond de ruelle des gens de robe, c’est l’humble Cour du Québec. Mais les procès devant jury (exemple: Guy Turcotte) sont présidés par un juge de la Cour Supérieure. Vous l’ignoriez, Messire Hermil?

    Et de trois, sous réserve des dossiers confiés à la Cour du Québec, Chambre de la jeunesse [les cas de DPJ], c’est la Cour supérieure – et non pas la « Basse Cour » comme vous le laissez entendre, qui rend ces jugements qui assommeraient à ce point les pauvres mâles québécois qu’ils seraient portés au suicide. Ventre-saint-gris, voilà une bien grave accusation, que vous eussiez dû étayer, savant collègue!

    Mais alors, dites-moi:

    Puisque vous semblez si bien informé, pourriez-vous confirmer combien de provinces canadiennes imposent un fardeau financier MOINS lourd aux pauvres hommes qui divorcent ou se séparent de ces « sorcières » auxquels ils ont été contraints de se soumettre?

    Existe-t-il la moindre corrélation entre ces tribunaux « broyeurs d’homme » et le taux de suicide? Le lien causal aurait-il été démontré par des « lologues »?

    À moins, bien sûr, que vous n’accordiez aucune crédibilité aux spécialistes…

    Je vais être plus « direct »: dans la mesure où les hommes seraient soumis aux mêmes « injustices » dans les autres provinces, n’auriez-vous pas hurlé à travers votre chapeau?

    Peut-être devrez-vous trouver un autre motif à ce taux de suicides qui affecte encore davantage les jeunes hommmes et adolescents québécois?

    Je souligne que l’adolescent qui se suicide ne s’est jamais fait arracher sa chemise par un juge, lui. Puisque les ados mâles ne paient ni pension alimentaire ni prestation compensatoire à ces conjointes-vautour que vous stigmatisez sur votre blogue et sur celui-ci, comment expliquez-vous alors cette généralisation que vous faites?

    Instruisez-moi, Monsieur Hermil.

    • MissCarole a écrit :

      En analysant un peu le commentaire de ce monsieur, il apparait très clair ici que celui-ci est un candidat potentiel au prochain verdict de ‘non criminellement responsable pour cause de troubles mentaux’ cela ne fait aucun doute….

    • « Et de un, dites-moi, mon brave, en quoi le serment d’office des zonorables magistrats aurait-il été si souvent enfreint? »

      À titre d’exemple, Danièle Richer de la cour dite supérieure (sic) a pondu en 2004 un jugement fallacieux utilisé depuis à titre de jurisprudence, un jugement contraire aux dispositions de tous les codes de lois de cette province, en plus de faire la complice d’une multitude de parjure comme le démontrent les originaux produits par la cour des miracles http://j.mp/evX2IN

      Par ailleurs, je ne suis pas sans savoir qu’un procès devant juge & jury se déroule devant la cour dite supérieure, ce qui est loin d’être un gage d’intégrité. Vous en doutez… Dites-moi alors quel est le verdict du jury dans cet enregistrement original produit par les écuries judiciaires…
      http://youtu.be/3vaRepk3q14

      En ce qui concerne les voleurs d’enfance et leur infâme tribunal de la jeunesse, tous les observateurs de la scène conviennent que la justice ne fait pas parti de leur vocabulaire. Leur objectif semble être de transformer le Québec en un goulag d’enfants
      http://j.mp/hGnqYI

      Par ailleurs, la servitude économique imposée aux hommes en situation de rupture conjugale ne se cantonne pas au Québec, ni même au Canada, mais s’étend à l’occident en général où les fémi-fascistes ont répandu leur venin. Et le problème du suicide masculin, dont le taux est de 3 à 4 fois supérieur à leur contrepartie féminine, semble laisser tout le monde indifférent, tout autant que le problème de l’itinérance et de la paupérisation masculine. Il y a fort à parier que si la situation était inversée, des mesures urgentes seraient adoptées pour enrayer le fléau. Aucune des 16 recommandations urgentes énoncées en 2004 dans le rapport Rondeau implémentée, nonobstant le ton alarmant de l’équipe d’universitaires mandatés par le ministère public, tant les fémisexistes ont de l’influence sur ce gouvernement corrompu et désavoué par une majorité de la population.

      De grâce, ayez l’initiative de vous informer : http://j.mp/dKUdrK

  23. Ce serait quand même tellement intéressant que les jurés canadiens, comme les jurés américains, puissent parler de leur décision.

    Ça amènerait sans doute un bon éclairage, et ça pourrait panser un peu les plaies de ceux à qui ce verdict fait trop mal.

  24. À monsieur Warren Peace…. Votre commentaire est mal placé, puisqu’il s’agit de jurés et non de juges, qui plus est de la Cour supérieure et non de la Cour du Québec. N’importe quoi.

  25. @Me Véronique Robert (9 juillet, 21h40)
    « Ce serait quand même tellement intéressant que les jurés canadiens, comme les jurés américains, puissent parler de leur décision. »

    Pas d’accord, mais là, pas d’accord pantoute!

    Quand je vois le profond respect des Journaux Quebecor pour le système judiciaire, j’ose à peine imaginer le harcèlement dont les jurés seraient victimes, si les journalistes avaient accès à leurs commentaires.

    Tant qu’à y être, pourquoi ne proposez-vous pas qu’on installe des caméras et des micros dans les salles de délibération du jury?

    Vous n’avez pas pensé que le fonctionnement du jury risquerait d’en être perturbé si chacun de ses membres savait, dès le départ, que leurs réticences et hésitations pourront être scrutées à la loupe.

    Et pour ce qui est des comparaisons avec le système de justice américaine (perp walk, juges et procureurs élus ou susceptibles d’être démis selon bon plaisir…), thanks, but no thanks.

    Dans le but de vous éviter de me confondre encore une fois avec ce masculiniste extrême qu’est Hermil Lebel, je précise que quand j’ai entrepris mes études de droit, Pierre Elliott Trudeau était professeur agrégé, en congé sans solde.

  26. Cher monsieur Peace, désolée pour la méprise, je répondais effectivement à Hemine Lebel.

    Quant à mon intérêt pour les délibérations, je n’ai pas dit que ça doit s’actualiser, j’ai seulement dit que ce serait intéressant.

    Pour le public, en certaines occasions, et pour les criminalistes, tant en Couronne qu’en défense.

    Ceci dit, je crois encore plus fort au secret du délibéré tant pour les juges que pour les jurés. C’est essentiel.

    Un fantasme quoi! Que je ne désire pas matérialiser! 🙂

  27. Michel Gravelle a écrit :

    Le peuple du Québec par l’entremise de la couronne s’en vas en appel contre Poupart-Turcotte.Ce verdict inadmissible dans une population civilisé sera renversé en appel et JUSTICE sera enfin rendu et l’âmes des innocentes victimes pourra reposer en paix et leurs proches et le peuple pourra dormir en paix sans avoir un assassin d’enfants qui est en liberté dans nos rues.

    Lors de l’appel Poupart vas se faire renverser royalement car ont est 7 000 000 contre lui et son petit show d’avocat riches à attendrir des jurés très très faibles d’esprits avec une aucune pitié pour les enfants qui ont été charcutés (désolé mais c’est ce qui est arrivé)ca marchera pas cette fois et c’est n’importe quoi de dire que Turcotte était dérangé lors du crime beaucoup de meurtriers sont stones ou en crises lors de leurs actes, donc ont vas quand même pas les libérers à cause de ca.

    Cette fois l’assasin à Turcotte s’en vas pour 25 ans ferme et vive la vraie justice car au Québec il est impossible que des millions de Québecois se trompe Turcotte est COUPABLE.

    Merci de ma publier!

  28. I like Your Article about Guy Turcotte, non criminellement responsable du meurtre de ses enfants | | Avocats Couture et Associés Perfect just what I was searching for! .

  29. moi je suis mere de famille de trois magnifique enfants koraly 5 ans ,shawn 3 ans,et dylan 5 mois.Je les aime tellement.moi je ne pardonneras jamais a la personne qui pourrais lui faire de mal,eux il ne serais plus la, moi je souferais tout le temp et lautre vivrais sa vie comme bon lui semble voillon donc, sa ne se fait pas. justice na pas ete fait. Le coeurs de la mere resteras marquer a jamais parce quil dise trouble menteau ,ses bizarre ses rendu que seux que se fasse condanne on juste a dire trouble mentaeu et il sans sorte.ou la justice a ete fait dit moi….bonne chance pour la mere et avoir baeucoup de courage …..mes condoleances

  30. Je ne crois pas que les jurés étaient en mesure de juger de l’état mental de Guy Turcotte… N’étant pas des psychiatres, ils devaient se fier à l’opinion de 3 experts… 2 qui témoignaient pour la défense (ce qui est biaisé) et 1 qui témoignait pour la couronne (biaisé aussi)…et celui de la couronne ne disait pas la même chose que ceux de la défense… alors ils ont joué à pile ou face tout en essayant de comprendre quelque chose à leurs rapports…ce sont des psychiatres qui auraient dû juger Guy Turcotte et non des gens comme moi et tout le monde…La preuve je vous la donne… selon ce qu’on comprend de l’évaluation des psychiatres qui ont témoignés à la commission, Guy Turcotte ne devrait pas être à Pinel, mais au pénitencier, car il n’a aucune maladie mentale…Ils n’y comprennent rien… ils le disent manipulateur etc… cette évaluation aurait dû être faite avant le procès… on aurait pu éliminer la défense des troubles mentaux… et on aurait pu se concentrer sur les 3 derniers choix de verdicts… et LÀ les jurés auraient été apte et en mesure de délibérer correctement… le système de justice est fait à l’envers… comme si monsieur et madame tout le monde qui composent le jury peuvent se prononcer sur la maladie mentale!!!

  31. Merci du partage ! À mon tour http://www.panda-france.net/?p=9885 Salutations

Rétroliens

  1. […] Avocate Julie Couture sur le travail des jurés dans le procès de Guy Turcotte. […]

  2. Gems form the internet……

    […]very few net web-sites that take place to become detailed beneath, from our point of view are undoubtedly well worth checking out[…]………

  3. […] reproduis ici le commentaire d’un certain Alain, glané sur le blogue de Me Julie Couture; il me paraît refléter l’opinion d’une […]

Exprimez-vous !

*

Réserve : Les articles contenus sur ce site ne constituent pas un avis juridique, par conséquent, il est recommandé d’obtenir des conseils juridiques adaptés à chaque cas particulier. Nos articles ne sont que des commentaires et lignes directrices relatives au sujets des articles. Pour de plus amples éclaircissements sur la question, n’hésitez pas à nous contacter.