Accusé d’agression sexuelle acquitté

Effectivement l’ancien vicaire de l’église de Saint Jean Batiste  a été accusé d’avoir attenté à la pudeur dans les années 1970.

La victime était âgée de 13 ans.

L’accusé a nié avoir touché la tête de Michael et a nié avoir touché son sexe de l’autre main pendant qu’il regardait la télévision comme l’affirmait la victime.

Dans sa défense, l’accusé a souligné qu’il n’était pas au presbytère au moment des événements.

Saint jean baptiste

Le Juge du procès Jean-Paul Ouellette a acquitté le vicaire Charles Picot en mentionnant qu’il avait un doute raisonnable.  Il a souligné que dans les deux versions de l’histoire, tant de la victime que de l’accusé, il subsistait un doute raisonnable à ses yeux. Le juge a également énoncé que même s’il ne croyait pas l’accusé, il devait regarder l’ensemble de la preuve pour déterminer s’il est coupable et dans ce cas-ci il a décidé de l’acquitter.  L’accusé Picot doit retourner en Cour pour d’autres accusations d’attentat à la pudeur et a déjà purgé sept mois de prison en 1993 pour agression sexuelle sur un jeune garçon.

Exprimez-vous !

*

Réserve : Les articles contenus sur ce site ne constituent pas un avis juridique, par conséquent, il est recommandé d’obtenir des conseils juridiques adaptés à chaque cas particulier. Nos articles ne sont que des commentaires et lignes directrices relatives au sujets des articles. Pour de plus amples éclaircissements sur la question, n’hésitez pas à nous contacter.