Afin de mieux comprendre la criminalité au Québec …

Pas juste des avocats …

Vous faire découvrir …

Depuis l’avènement des médias sociaux (twitter, facebook, Google + etc) nous avons l’opportunité de fraterniser avec des gens de différents milieux et de différents intérêts.

Cette semaine nous aimerions vous faire découvrir le blogue d’une criminologue branchée. Elle échange assez régulièrement sur des sujets très intéressants et stimulants. (Maison de transition, casier judiciaire, délinquants dangereux, actualité judiciaire, psychopathie)

Par exemple dans un de ses blogues, elle parle du casier judiciaire.

Un casier judiciaire, c’est quoi au juste ?  À lire sur son blogue de La Criminologue:

« Selon Pierre Landreville, titulaire d’un doctorat en criminologie de l’Université de Montréal, il s’agit de la “liste des condamnations pénales, corroborées par les empreintes digitales d’une personne”1. » (Blogue La Criminologue)

Seule une condamnation criminelle (alcool au volant, vol à l’étalage, fraude, possession de stupéfiants, trafic, voie de fait, menace de causer la mort, etc.  entraîne un casier judiciaire.

Les délais pour obtenir un pardon

  • 3 ans suivant une condamnation pour procédure sommaire (après sentence)
  • 5 ans suivant une condamnation par acte criminel (après sentence)

Mais attention la loi sur le pardon est modifiée depuis mars 2012

Si vous avez obtenu une absolution inconditionnelle (1 an) ou une absolution conditionnelle ( 3 ans) ,  vous n’avez pas besoin de demander un pardon.

Par contre, nous vous suggérons fortement de vérifier auprès du palais de justice que l’information est bel et bien supprimée du plumitif criminel et pénal.

Il est important de faire une demande de pardon.   La procédure est peut-être longue mais elle vaut la peine.

Nous lisons avec intérêt le blogue de la Criminologue j’espère que vous y trouverez des réponses à vos questions et nous vous invitons à le suivre.

Chronique Me Couture:  Avocat Laval

 

Commentaires

  1. Bonjour à vous, je suis agréablement surprise de voir que vous parlez de mon blogue dans un de vos articles, c’est grandement apprécié. J’essaie de vulgariser et d’expliquer le plus objectivement possible le concept de criminalité au Québec et j’espère réussir à transmettre ma passion aux gens. Nous faisons tous partie de la grande famille du système judiciaire et de se côtoyer les uns et les autres via les médias sociaux permet des échanges enrichissants, de même que d’avoir accès à l’expertise de ce que j’appelle les collègues éloignés. Merci encore pour votre référencement et bonne continuation pour votre blogue. Au plaisir!

Exprimez vous!

*

Réserve : Les articles contenus sur ce site ne constituent pas un avis juridique, par conséquent, il est recommandé d’obtenir des conseils juridiques adaptés à chaque cas particulier. Nos articles ne sont que des commentaires et lignes directrices relatives au sujets des articles. Pour de plus amples éclaircissements sur la question, n’hésitez pas à nous contacter.